La sagesse,
c'est laisser croître ce qui naît,
savourer ce qui est mûr
et laisser aller ce qui est mort.

 [Shafique Keshavjee]
jeune_pousse1

Voici un clin d'oeil à une discussion sur le forum des FAF
Cela me rappelle d'ailleurs un poème de Verlaine que j'avais étudier naguère :

Ecoutez la chanson bien douce
Qui ne pleure que pour vous plaire
Elle est discrète, elle est légère :
Un frisson d'eau sur de la mousse !
 
La voix vous fut connue (et chère ?),
Mais à présent elle est voilée
Comme une veuve désolée
Pourtant comme elle est encore fière :
 
Et dans les longs plis de son voile
Qui palpite aux brises d'automne,
Cache et montre au coeur qui s'étonne
La vérité comme une étoile.
 
Elle dit la voix reconnue
Que la bonté c'est notre vie,
Que de la haine et de l'envie
Rien ne reste, la mort venue.

Elle parle aussi de la gloire
 D'être simple sans plus attendre.
Et de noce d'or et du tendre
Bonheur d'une paix sans victoire.

Accueillez la voix qui persiste
Dans son naïf épithalame.
Allez rien n'est meilleur à l'âme
Que de faire une âme moins triste!

Elle est en peine et de passage,
L'âme qui souffre sans colère,
Et comme sa morale est claire!...
Ecoutez la chanson bien sage.
 
 Verlaine
 Sagesse